LA MACRONIE EST MAL PARTIE

Publié le par Michel Durant

L'air soucieux, la Première Ministre en appelle à son supérieur

— Allo Patron ?

— Quoi, qu'est-ce qu'il y a Babette ?

— Chez LR ça coince : Marleix a dit qu'il ne voulait pas servir de béquille au Pouvoir !

— Quoi, il nous traite de handicapés, ce marlou !

— Oui, et en plus Roussel veut bien être au gouvernement mais à des conditions inacceptables !

— Quoi, il veut nous inviter à sa table ?

— Ah, on est mal.

— Oui, on est mal par ta faute Babette et à mon retour ça va être ta fête !

Et le Patron n'est pas content d'être dérangé au G7

On aura reconnu un pastiche de la pub LIDL (le supermarché qui doit, sur son permis de construire, planter 31 arbres de haute tige, qui en plante 8 et en laisse crever 6 !!!) sauf que le gouvernement Macron-Borne est véritablement handicapé par le résultat calamiteux des Législatives. Réélu par défaut face à Le Pen, Macron habitué à une large et docile majorité de députés doit composer avec une opposition majoritaire, diverse mais unie dans son rejet de la politique macronienne. Mais dans la pub LIDL, il s'agit de vanter la fraîcheur et les prix bas des produits "maison" alors que chez Macron-Borne on veut vendre des salades défraîchies aux Français.

Le gros malin qui ne sait pas convertir un hectare en m2 est ministre inamovible (le 22 février 2011 alors qu'il est Ministre de l'Agriculture)

La technique est la même chez les macronistes et les publicitaires : promesses, mensonges, bourrage de crâne. Ainsi, ce matin, Bruno Le Maire est venu nous vendre les nouveaux légumes de son jardin : la sobriété énergétique*, l'augmentation de 3,5% des loyers (pour éviter qu'elle ne soit de 5% !), la défense du pouvoir d'achat des Françaises et des Français qui reste la priorité du gouvernement et du Président de la République et bla bla bla et bla bla bla… *Ça fait 30 ans que les écologistes prônent la sobriété énergétique, slogan que les gens au pouvoir traitaient de réactionnaire (le retour à la bougie, la lampe à huile, les Amish, les Khmers verts, l'écologie punitive…)

Nouveau nom, nouveau logo, nouveaux profits

Et la cerise sur le gâteau de la pub débile vient du trio des grands marchands d'énergie qui nous mènent en bateau depuis cinq décennies sous des noms divers. TotalÉnergies, EDF et Engie lancent un cri d'alarme : économisez l'énergie pour éviter les pénuries hivernales ! Les apprentis sorciers de la consommation extrême, les marchands de climatiseurs, de bagnoles électriques, de ventilateurs, de tronçonneuses et de gadgets électroniques tous plus énergivores les uns que les autres et tout aussi inutiles que le sable au désert et le serpent à sonnette pour annoncer l'arrivée d'un visiteur viennent au secours d'un gouvernement désemparé par son échec électoral et par l'impasse du tout-nucléaire** dans laquelle ses prédécesseurs l'ont fait entrer.**La moitié du parc nucléaire de l'hexagone est en panne ou à l'arrêt pour révision et recharge en combustible !

Ça paraît pas mais 7h à causer dans le micro c'est duraille, même pour un chef

Heureusement, le grand stratège Emmanuel II a tout prévu. Il veut bien gouverner autrement (à condition que son programme soit appliqué), être un peu plus poli, un peu moins arrogant mais en même temps avoir toujours raison et pérorer pendant des heures face à un public trié sur le volet, organiser des débats démocratiques (mon œil) sans débouchés (que sont devenus les cahiers de doléances et la Conférence Citoyenne sur le Climat ?) Si l'été n'est pas trop pluvieux ou pas trop caniculaire, si la reprise de la pandémie n'est pas trop forte, si Poutine n'est pas trop méchant, si la rentrée n'est pas trop "sociale", branle-bas de combat pour les réformes "indispensables à la France, aux Françaises et aux Français" (n'ai-je rien oublié ?) Babette s'en va-t-en guerre !

Et Brigitte pourra toujours le consoler

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article